Jens Christian GRØNDAHL : Les complémentaires

0
808
Danemark

INFOS ÉDITEUR

Les complementaires - Jens Christian GRONDAHLParution aux éditions Gallimard en septembre 2013

Parution aux éditions Folio en février 2015

Traduit du danois par Alain Gnaedig

David est avocat et voyage souvent en Europe. Il ne fait pas grand cas de ses origines juives. Sa femme, Emma, anglaise et peintre, l’a suivi au Danemark, laissant derrière elle ses ambitions artistiques. Au cours d’un dîner où leur fille Zoë leur présente son petit ami Nadeel, Emma prend l’initiative de lui parler des origines juives de David. Le malaise dans cette famille en apparence sans histoire s’accroît tout d’un coup. Puis arrive le premier vernissage de Zoë, étudiante aux Beaux-Arts, où l’installation vidéo provocante qu’elle a conçue avec Nadeel risque bien de mettre le feu aux poudres…

Dans une narration serrée à l’intrigue ramassée, Jens Christian Grøndahl évoque avec une grande justesse ces moments où nos identités se fissurent et où tous nos repères semblent se recomposer.

(Source : Folio – Pages : 288 – ISBN : 9782070462469 – Prix : 7,10 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Le roman de Jens Christian GRONDAHL nous présente un couple , lui est danois et avocat, elle est anglaise et a quitté Londres pour suivre son mari. Elle est artiste peintre mais n’expose pas. Ils ont une fille Zoé, elle-même artiste, elle a rencontré un jeune garçon pakistanais qu’elle compte présenter à ses parents.

Un matin une croix gammée a été dessinée la boite aux lettres du couple, David s’empresse de changer la boite et d’en acheter une neuve et le cache à son épouse.

Puis, Zoé leur fille leur présente lors d’un dîner son ami, sa mère parle alors des origines juives de David. Elle est surprise que Zoé n’en ait pas parlé à son ami.

A partir de là, leur vie bascule… remise en question amoureuse, reproches des uns envers les autres, etc….

La question de l’origine juive de David et la croix gammée sont les deux détonateurs d’une crise pré existante. Emma semble vivre son expatriation comme un fardeau, et un sacrifice. Ou est-ce un prétexte pour ne pas avoir osé percer dans le milieu artistique ? David, quant à lui, semble « renier » ses origines juives, les questions de l’identité et de l’héritage culturel et religieux sont posées  sans tabou. Enfin, leur fille zoé les invite à son vernissage et là c’est la stupéfaction devant l’oeuvre osée de leur fille. Ce vernissage est comme une invitation à l’initiative, initiative dont a cruellement manqué sa mère, une invitation à vivre pleinement sa vie sans tenir compte des préjugés.

A partir de là, sa mère pique un délire artistique, se redécouvre. Ce roman explore les sentiments humains, le couple et ses difficultés, la séduction entre les hommes et les femmes. La narration superpose le présent et le passé, et fait de ce roman un roman psychologique et d’analyse. Pour comprendre le présent , il faut analyser le passé.

Je conseille le roman de Jens Christian GRONDAHL à ceux qui aiment les portraits psychologique, la thématique du couple ébranlé et fragilisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.