Jussi ADLER-OLSEN : Enquêtes du département V – Tome 1 – Miséricorde

2
4713
Danemark

INFOS ÉDITEUR

misericorde_jussi_adler_olsen

Parution aux éditions Albin Michel en octobre 2011

Parution aux éditions Le Livre de Poche le 09 janvier 2013

Parution aux éditions Le Livre de Poche version collector Noël en novembre 2013

Traduit du danois par Monique CHRISTIANSEN

TOME 1

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ?

Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire.

Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de « cold case »…

Jussi Adler-Olsen a envie décrire le roman policier le plus long du monde (10 à 11 volumes). Chaque Tome est comme un chapitre.

(Source : Albin Michel– Pages : 496 – ISBN : 9782226229939 – Prix : 22,80 € – LGF)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Cold Case danois, à consulter d’urgence !

Carl Mork vient de perdre un de ses coéquipiers lors de l’inspection d’un site et le second n’a qu’une envie que la mort vienne le cueillir sur le lit d’hôpital où il est paralysé.

Carl Mork est un flic dont les supérieurs ne savent plus quoi faire.

Un budget débloqué par le gouvernement va leur permettre de créer le département V. Départemen indépendant qui va gérer les « cold case ». C’est Mork qui se retrouve à la tête du service « affaires non classées » dans les locaux au sous-sol avec comme compagnon Hafez el Assad d’origine syrienne qui est censé gérer le nettoyage des lieux.

Mais ce curieux individu s’avère devenir un atout majeur car il a une sorte de flair pour trouver les infos.

Le premier dossier qu’ils vont traiter est celui de la disparition de Merete Lyyngaard, une femme politique.

Jussi Adler-Olsen a une écriture très efficace dès les premières lignes et l’on est dans le coeur de l’action. Un rythme narratif qui fait penser aux nouvelles séries TV. Mork est un personnage bourré de défauts mais terriblement attachant. Son nouvel acolyte Assad est un personnage aux multiples facettes et je ne doute pas que l’auteur nous dévoile petit à petit qui il est vraiment, et j’aime également cet homme singulier.

Un roman qui porte sur le milieu politique, sur les liens qui peuvent exister avec les grandes entreprises.

Et ce portrait de Merete, femme qui s’investit au maximum dans sa mission politique mais qui est également une soeur très dévouée pour son frère handicapé. Très beau lien qui les unit, de superbes scènes…

Même si il y a certaines évidences qui se dessinent très vite dans le récit, je me suis laissée prendre au jeu et j’ai adhéré à fond à l’ambiance du tome 1 de la série. Pas de temps mort. Les codes du thriller sont très bien exploités et on peut trouver des similitudes avec des thrillers américains, français…. Ce danois s’éloigne un peu du style des autres nordiques que j’avais pu lire et en même temps c’est un auteur que j’adore.

Un léger zeste d’humour. Il nous donne vraiment une situation très claire de la vie sociale et de la vie politique du Danemark.

Un succès depuis sa sortie en librairie, je comprends pourquoi.

Je vous le conseille vivement. Et à peine le tome 1 fini, j’ai enchainé par la suite  » Profanation « .

2 Commentaires

  1. Un polar à la Cold Case !!!
    Un flic déboussolé, Carl Mørck, hors case, avec qui personne ne veut travailler depuis cette sale affaire qui a mal tourné, un collègue mort et un autre pas au mieux de sa forme.
    Carl trouve donc sa place dans un nouveau service en sous sol avec pour assistant un réfugié politique syrien, homme à tout faire atypique, mais qui lui sera d’un grand soutien. Un personnage haut en couleur ce Assad, avec un esprit d’analyse très développé. Au départ Carl pense qu’il va pouvoir se la couler douce, finir sa carrière tranquille, planqué mais c’était sans compter sur sa curiosité bien titillée par Assad.
    Le premier dossier déterré sera donc celui d’une femme politique, Merete, mystérieusement disparue 5 ans plus tôt. On vit en parallèle, avec des chapitres intercalés au fil de l’histoire, ces 5 années enfermées dans un caisson où la pression augmente régulièrement… inexorablement pour… chuuuut, faut pas tout révéler non plus…
    L’histoire progresse gentiment et on attend impatiemment de savoir comment Merete va s’en sortir, si elle s’en sort… On se laisse prendre au jeu…
    Quelques personnages secondaires valent également le déplacement.
    En tous cas, le couple Assad / Carl fonctionne super bien, le décalage entre les deux hommes est même parfois drôle, j’attends la prochaine affaire que le département V ressortira du placard… Beaucoup de choses à apprendre sur cet Assad et je suis curieuse.
    A suivre donc…

  2. Depuis le temps que j’en entendais parler sur zone livre 🙂 , ça y est j’ai lu le premier et j’ai adoré. Y a tout, du suspense, de l’humour , de la psychologie.
    Vivement que je lise le 2 ème !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.