Jussi ADLER-OLSEN : Enquêtes du département V – Tome 3 – Délivrance

1
4531
Danemark

INFOS ÉDITEUR

DELIVRANCEParution aux éditions Albin Michel en janvier 2013

Traduit par Caroline Berg

Il a glacé le sang de milliers de lecteurs et s’est imposé en deux romans comme un maître du polar nordique : couronné par les plus grands Prix scandinaves, le Danois Jussi Adler-Olsen secoue à nouveau le paysage du thriller… La chasse haletante et presque désespérée lancée par le cynique inspecteur Carl Mørck et son fidèle assistant Assad derrière un tueur que rien ne semble pouvoir arrêter ne le dispense pas de jeter au passage un regard acerbe et troublant sur la société danoise.

Au fin fond de l’Ecosse, une bouteille ancienne en verre poli est longtemps restée sur le rebord d’une fenêtre. Personne ne l’avait remarquée, pas plus que le message qu’elle contenait. Un message qui commence par le mot Hjœlp, « au secours », en danois, écrits en lettres de sang…

Envoyée par la police anglaise à Copenhague, la mystérieuse missive atterrit entre les mains de Mørck et de son équipe. Son déchiffrage révèle qu’elle provient de deux garçons qui auraient été kidnappés dix ans plus tôt. Chose étrange : leur disparition n’a jamais été signalée…

(Source : Albin Michel – Pages : .. – ISBN : 9782226245137 – Prix : 22,90 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Un nouveau cold-case à résoudre

On retrouve une bouteille avec une bouteille avec un message à l’intérieur. C’est un appel au secours écrit avec du sang humain. Il y a très peu d’informations. 10 ans se seraient écoulés. Les premières recherches de Mork et de son équipe se concentrent sur la disparition de deux jeunes garçons qui n’a jamais été signalée.

La vie au bureau n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Rose est absente et remplacée par une jeune femme au caractère bien particulier. L’équipe est vraiment composée de personnalités atypiques et attachantes. Mais des zones d’ombre planent au-dessus de plusieurs d’entre eux.

Avec Délivrance, Adler Olsen réussit son pari : celui de nous proposer un troisième opus à la fois différent des précédents et dans la continuité concernant l’évolution des protagonistes. Chaque tome a véritablement sa « couleur » : son univers, sa thématique. En même, l’auteur creuse les personnalités De Mork, d’Assad…. il joue avec les facettes, il laisse planer des doutes…

Un rythme toujours aussi palpitant. On est en même temps aux côtés des victimes séquestrées, on ressent leur angoisse. L’envie de survivre sera-t-elle la plus forte ?

Et ce tome à peine refermé, on a envie de lire la suite. Les enquêtes sont closes à chaque fois et Mork ainsi que ses comparses ont encore tant à nous révéler sur eux-même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.