Kjell Ola DAHL : Série Gunnarstranda et Frank Frölich – 07 – Faux semblant

1
690
norvege-flag

INFOS ÉDITEUR

faux semblant - Kjell Ola DAHL

Parution aux éditions Gallimard en janvier 2012

Parution aux éditions folio en janvier 2014

Traduit du norvégien par Alain Gnaedig

Frank Frølich est très surpris de découvrir que la jolie jeune femme que son vieux copain Karl Anders lui présente comme sa fiancée n’est autre que Veronika Undset qu’il a arrêtée la veille pour possession de cocaïne. Lorsque, quelques jours plus tard, le corps mutilé de Veronika est retrouvé dans une décharge, Frølich doit choisir entre son rôle d’ami et celui de flic au risque de voir resurgir de vieilles histoires qu’il aurait préféré oublier. De fausses pistes en souvenirs tronqués, personne n’est jamais ce qu’il paraît être…

(Source : Folio – Pages : 352 – ISBN : 9782070456345 – Prix : 8,20 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Première lecture de cet auteur norvégien, à rajouter à ma petite liste de romanciers des pays du nord et que j’ai beaucoup apprécié pour cette découverte de son écriture.

Un récit trépidant pour cette enquête policière de ce duo de policiers créé par l’auteur (celui-ci est le second roman de leurs aventures), composé de Gunnarstranda et Frolich, tous deux officiant à la police, au département criminel.

Un sujet certes classique à de nombreux romans policiers, mais bien mené avec un excellent suspense, que l’auteur manie avec excellence avec rebondissements et retournements de situation, juste comme il le faut. De bons personnages, principaux et secondaires traversent ce roman policier, aux caractères très divers pour la plupart d’entre eux, ce qui contribue à donner à l’ensemble de ce polar norvégien, une lecture de bonne facture.

Mélangeant habilement vie privée et vie professionnelle (une constante du polar dont je suis friand, tous auteurs confondus) le romancier nous concocte une enquête policière haletante et fort bien menée d’un bout à l’autre du récit. On ne s’ennuie pas une seule seconde, une bonne première lecture pour ce duo d’enquêteurs. Un mélange savoureux entre les polars du danois Jussi Adler Olsen pour le rythme et la lenteur toute caractéristique du polar nordique des romans de l’auteure Camilla Lackberg font de cette enquête policière un très bon cru.

Si vous aimez le genre ou si vous voulez vous y confronter, allez-y c’est la bonne occasion de faire la découverte de cette particularité du polar des pays nordiques.

Bonne découverte et bonne lecture à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.