Lars MYTTING : L’homme et le bois

0
2100
norvege-flag

INFOS ÉDITEUR

homme-et-le-bois-lars mytting

Parution aux éditions Gaïa en octobre 2016

Traduit du norvégien par Alexis Fouillet

Quel est LE secret de ce livre qui connaît un succès éditorial sans frontières ? Vous adorez les balades en forêt, vous habitez un petit appartement citadin dépourvu de cheminée, ou bien vous avez un poêle et faites chaque année votre bois pour l’hiver, et vous piétinez d’impatience à l’idée de faire vrombir la tronçonneuse : Ouvrez ce livre ! Ce manuel ne quittera bientôt plus votre poche. Le bois, matière noble et ancestrale, au cœur des questions écologiques et environnementales, vous fera rêver et voyager.

Henry David Thoreau écrit : «  Chaque homme regarde sa pile de bois avec une sorte d’affection.  » Mytting, non sans malice, ajoute qu’un bon mari se reconnaît à la façon dont il l’empile !

Seul un bûcheron zélé et talentueux romancier côtoyant les forêts les plus septentrionales d’Europe pouvait nous faire goûter ainsi la magie et les secrets du bois.

(Source : Gaïa – Pages : 192 – ISBN : 9782847207248 – Prix : 24,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

L’idée de ce livre est née d’une histoire réelle. Lars Mytting était en train d’observer son voisin retraité qui empilait du bois. Il a voulu l’aider. Mais celui-ci a décliné sa proposition tout en lui en parlant précisément de la qualité de l’écorse, des outils qu’il est préférable d’utiliser. Cette pile Ottar a mis un mois à la constituer. A cette occasion les deux hommes en ont profité pour échanger sur tout notamment sur le parfum du bouleau dont le poète Hans Borli a parlé dans ses livres. Plus qu’un moyen de chauffage, le bois s’avère être un véritable lien entre les hommes. Depuis l’homme de l’aube de l’humanité on se retrouve autour d’un feu. Le bois, une philosophie, un art de vivre.

Lars Mytting a eu envie d’aller aux quatre coins de son pays la Norvège pour rencontrer les bucherons et les gens qui se chauffent au bois. L’histoire de la Norvège est très liée au bois et à la forêt. De nombreuses expressions gardent les traces de l’usage du feu. Il expose aussi la consommation à travers les âges avec les crises économiques, les changements, les pénuries. Mais qui dit feu, dit méthode de bucheronnage, du séchage à l’empilage. De la survie au bien-être. Des chapitres techniques sur, par exemple, les différents types de haches, d’essences d’arbres sont séparés par des portraits de « gens de bois ». Des passages sur le ton de la confidence qui accentue l’aspect de la transmission et presque intemporel de ce superbe livre.

J’ai découvert une culture, un art pratiquement, celui d’empiler le bois. Voir combien l’utile peut prendre une dimension esthétique. Certains créent des sculptures grâce à une pile constituées de bûches de couleurs différentes. Stupéfiant.

Tournez les pages de ce livre et découvrez l’histoire du bois comme si chaque page était un cercle qui donne l’âge du bois, qui permet de comprendre son histoire, notre histoire. « L’homme et le bois » publié aux éditions Gaïa est tout simplement passionnant. J’avoue je l’ai dévoré lors d’une nuit d’insomnie. Et dans le silence de la nuit, j’ai aimé tout ce qui se dégageait de cet ouvrage.

Très bel objet jusque dans le toucher, la couverture cartonnée a été bien travaillée et donne la sensation de caresser de l’écorce. Un coup de cœur atypique pour un ouvrage que je n’aurai jamais imaginer lire. Mais lorsque le représentant m’a montré cet ouvrage, j’ai été séduite par l’idée, les photos et les extraits, j’ai vraiment eu envie de le découvrir. Et la lecture a confirmé mon coup de cœur. Un cadeau idéal pour les fêtes de Noël qui approchent.

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.