Lina BENGTSDOTTER : Béatrice

0
176
Lina BENGTSDOTTER - Beatrice
[amazon asin=2501157656&template=image&title=-]

Présentation Éditeur

Karlstad, à l’ouest de la Suède. Beatrice, une fillette de neuf mois, a disparu dans la propriété familiale des Palmgren. Tandis que les pistes de la police locale ne semblent mener nulle part, l’inspectrice Charlie Lager est envoyée pour enquêter. Et tout porte à croire que les parents n’ont pas livré tous leurs secrets. Silences, trahisons, zones d’ombre… La détective est confrontée à l’une des affaires les plus tortueuses de sa carrière.Pourtant, le temps presse. Chaque heure qui passe amenuise les chances de retrouver l’enfant en vie. Le compte à rebours est lancé. Charlie parviendra-t-elle à démêler les fils de la vérité et à surmonter les affres du passé ?

Dans cette nouvelle enquête de la détective Charlie Lager, Lina Bengtsdotter ausculte les liens familiaux et signe sans conteste une oeuvre magistrale, qui résonne encore longtemps, une fois le livre refermé.

Origine Suède
Éditions Marabout, collection Black Lab
Date 27 avril 2022
Traduction Anna GIBSON
Pages 304
ISBN 9782501157650
Prix 21,90 €

L'avis de Sophie Peugnez

Lorsque la disparition d’un enfant soulève des zones d’ombres.

Charlie Lager est chargée d’une nouvelle mission où chaque minute compte : une fillette a disparu de son landau devant chez elle. Beatrice ne faisait pas ses nuits et seul l’extérieur semblait l’apaiser. Les interrogatoires sont délicats la mère est en état de choc et le père richissime homme d’affaires a tendance à traiter les autres comme des subalternes : pas facile de creuser et d’écarter les zones d’ombres.

Le père a conclu des affaires en Russie avec son associé. Des véritables nantis avec lesquels Charlie Lager a du mal, elle qui est issue d’une classe sociale quasi défavorisée. Des éléments de l’enquête entrent en résonance avec son passé à Gullspång. Arrivera-t-elle avec ses collègues à solutionner cette histoire avant que le pire arrive ?

Beatrice de Lina Bengtsdotter publié dans la collection Black Lab des éditions Marabout est un texte magnifique et émouvant. Son personnage de Charlie Lager est habilement travaillé : à la fois une flic très impliqué mais en même temps une femme qui se bat au quotidien avec ses fêlures. Son besoin de boire pour se déconnecter du réel et s’évader en compagnie masculine et en même temps la peur du black out qui la frappe, impossible de rappeler plusieurs heures de sa vie, d’une de ses nuits. Les « enseignements » de sa mère dysfonctionnelle lui aide à appréhender le monde autrement et à percevoir des vérités ou des failles que veulent cacher ses interlocuteurs. Une empathie profonde qui est à la fois sa force et son talon d’Achille.

Le thème de ce roman sur la disparition d’un enfant est très touchant et réaliste en même temps. Arriver à respecter la douleur des proches tout en sachant qu’ils sont potentiellement coupables. On sent une profonde maitrise de la psychologie de la part de l’auteur (c’est une de ses professions). Les thèmes de la parentalité, de la protection de l’enfant (et de la famille) sont présents dans toutes ses œuvres. Une vraie réflexion aussi sur la notion de différence et sur ceux qui sont internés dans des instituts.

Lina Bengtsdotter donne la parole à ceux que l’on n’entend pas, cela peut se sentir avec les titres en version originale tome 1 « Pour les disparus » (Annabelle en français), tome 2 « Pour les morts » (Francesca), tome 3 « pour les perdus »(Beatrice).

Une série de romans policiers où la psychogénéalogie est importante, des intrigues captivantes, une héroïne que j’aimerai retrouver très vite alors que je viens de finir dernier tome il y a peine quelques heures.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire, chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et modératrice de débat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.