Viveca STEN : Enquêtes de Thomas Andreasson et Nora Linde – Tome 3 – Les nuits de la Saint-Jean

0
1879
Suede

La force de Viveca Sten réside dans la construction de ses intrigues. Lentement mais sûrement, elle nous amène sur un terrain instable, tortueux, sombre

INFOS ÉDITEUR

nuits de la saint jean - viveca sten

Parution aux éditions Albin Michel le 29 avril 2015

Traduit du suédois par Rémi CASSAIGNE

Tome 3 des enquêtes de Thomas Andreasson et Nora Linde.

L angoisse monte à Sandhamn : une jeune fille a disparu au cours de la nuit. Sous une pluie battante, l inspecteur Thomas Andreasson et ses collègues ratissent l île, en vain : Lina Rosén reste introuvable et l enquête conclut à une noyade accidentelle.

Quelques mois plus tard, l île de Sandhamn est couverte de neige et de glace. L amie d enfance de Thomas, Nora Linde, vient prendre quelques jours de vacances avec ses deux petits garçons. Mais en jouant dans la forêt, les enfants font une découverte macabre : des restes humains enfouis dans un sac sous la neige.
La jeune fille a été assassinée et atrocement mutilée. Pourquoi un tel acharnement ? Est-il possible que ce soit le cadavre de Lina ? Les indices sont tout aussi ténus que lors de sa disparition et Thomas redoute que le meurtrier ne frappe à nouveau.

Avec ce troisième volet, Viveca Sten confirme son indéniable talent pour le suspense, s imposant N°1 des ventes de romans policiers en Suède.
(Source : Albin Michel – Pages : 368 – ISBN : 9782226317148 – Prix : 20,90 € )

L’AVIS DE PEPITA SONATINE

Troisième volet de notre sympathique duo, j’ai nommé l’inspecteur Thomas Andréasson et son amie d’enfance Nora Linde.

Alors que chacun est en profond désarroi sentimental, l’un retrouve son ex femme et n’est pas insensible au charme de celle-ci, Nora par contre est en plein divorce, avec tous les désagréments que cela comporte ; ils vont devoir à nouveau faire la route ensemble afin de découvrir à qui appartient ce membre retrouvé par ses enfants dans la forêt.

Une jeune adolescente a disparu quelques mois auparavant, s’agit-t-il du sien ?

Début de l’enquête…

Et nous voici partis pour une double histoire dont l’une commence en 1899. La fatalité qui s’acharne sur une famille que le bonheur évite immanquablement ; Gottfrid, Vendela, un couple dont le sort effroyable nous tiendra en haleine jusqu’à l’assaut final.

La force de Viveca Sten réside dans la construction de ses intrigues. Lentement mais sûrement, elle nous amène sur un terrain instable, tortueux, sombre et les personnages grandissent de leur propre histoire.

Tour à tour attachants puis détestables, difficile de rester insensible aux destins brisés de certains d’entre eux. Le point de chute étant bien sûr le lien entre ces deux époques ;  et j’avoue qu’il m’est apparu assez inattendu.

La lecture de ce roman est l”occasion de découvrir au passage Standham, petit archipel de Stockholm . Vivéca Sten ne manque pas de verve pour nous faire l’éloge de la beauté du paysage qui lui est cher, ses senteurs….dépaysement total assuré.

En bref, 350 pages que j’ai lues d’une traite car point d’ennui et un scénario plus que plaisant et bien ficelé.

Au plaisir de retrouver nos deux protagonistes sur une nouvelle affaire……

Pépita Sonatine – Libraire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici