Camilla LACKBERG : Les aventures d’Erica FALCK – Tome 9 – Le dompteur de lions

0
5692
Suede

Quel plaisir de retrouver l’écriture de Camilla LACKBERG qui nous charme une fois de plus avec son pétillant couple Erika Falk et Patrick Hedström.

INFOS ÉDITEUR

dompteur de lions - camilla lackbergParution aux éditions Actes Sud le 11 mai 2016

Traduit du suédois par Lena GRUMBACH

Une jeune fille disparue depuis plus de quatre mois erre à moitié nue à travers la forêt enneigée avant d’atterrir sur une route déserte. La voiture arrive de nulle part, le choc est inévitable. L’accident n’explique pourtant pas les yeux crevés de la victime et les nombreuses blessures sur son corps. Lorsqu’Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire de meurtre impliquant un ancien dompteur de lions, elle ne se doute pas que les sombres tentacules du passé sont en train de se refermer sur le présent. Et que le cauchemar ne fait que commencer…

(Source : Actes Sud – Pages : 400 – ISBN : 9782330064020 – Prix : 23,00 €)

L’AVIS DE PEPITA SONATINE

Quel plaisir de retrouver l’écriture de Camilla LACKBERG qui nous charme une fois de plus avec son pétillant couple Erika Falk et Patrick Hedström.

Une histoire remarquablement bien construite, où les personnages se croisent, se cherchent et trouvent leur place au sein d’une enquête complexe. L’émotion touche au coeur du lecteur en suivant l’intrigue, sombre histoire de disparitions de jeunes filles dont l’une revient au village sauvagement mutilée.

C’est avec brio qu’elle nous prend par les sentiments.

Un roman qui se savoure comme une friandise…


L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Une cavalière assiste à une scène un peu surréaliste, une jeune fille surgit des bois tout en titubant. Elle l’appelle mais elle ne réagit pas et elle est malheureusement fauchée par une voiture qui passe à ce moment là. L’autopsie montrera qu’elle avait été privée de tous ses sens. Elle était portée disparue depuis plusieurs mois. Ces camarades du club équestre ne peuvent s’empêcher de penser que cela pourrait aussi arriver à l’un d’entre elles. Entre entrainements, concours et moments de paranoïa, la vie continue continue malgré tout pour ces passionnées du cheval.

Erica se rend en prison pour tenter d’en savoir plus sur la vie d’une femme que tout le monde voit considère comme un monstre absolu. Sa demeure a été surnommée la maison de l’horreur. Notre romancière et biographe doit y aller pas à pas pour gagner la confiance de la détenue mais tout semble si fragile et sur le point de s’écrouler d’un moment à l’autre. Même Erica sera sur le point d’abandonner lorsqu’elle se rend sur les lieux, elle est à maman et elle aura beaucoup de mal à oublier ce qu’elle a vu et qui est intollérable.

C’était en 196,un cirque à Fjällbacka cela sortait de l’ordinaire. Laila et sa soeur découvrent admiratives un éléphant. Une voix d’homme s’élève. C’est celle de Vladek, le dompteur de lions. Les premiers échanges se feront en anglais entre le polonais et Laila. L’alchimie est au rendez-vous  tout de suite. Il y a aura le mariage, leur premier enfant. Et la vie va se compliquer rythmée par la violence, l’éloignement tout en vivant sous le même toit et l’alcool.

« Le dompteur de lions » est sans nul doute un des romans de Camilla Läckberg que je préfère. Il est intense, psychologique, effrayant même. Lorsqu’un auteur écrit une série assez longue, il est logique, comme pour certaines séries TV, que certains épisodes paraissent plus creux. Et dans ce tome là, la jeune suédoise (oui, elle est jeune, elle a mon âge, nous avons quelques jours de différence, rires) est véritablement montée d’un cran. Alors que ces romans précédents étaient plutôt « girly » c’est à dire que la vie des personnages était plus importante que l’intrigue elle-même, dans « Le dompteur de lions » Camilla Läckberg adopte les codes du thriller et elle réussit avec brio. Que ce soit la scène d’ouverture avec cette jeune femme dont on découvre très vite les mutilations, les descriptions de la vie quotidienne d’un homme qui ne peut plus quitter son lit mais qui se comporte comme un véritable bourreau par ces paroles destructrices et la maison de l’horreur dont on ne découvre que peu à peu les secrets terribles et honteux.

Entre fausses pistes et révélations brulantes, c’est un roman qui se dévore. Avec ce questionnement, qu’auriez vous fait à sa place ? Qui ? Je vous laisse découvrir cette ou plutôt ces superbes intrigues qui se reposent dans ce thriller des Editions Actes Noirs dont je voulais saluer au passage le très beau de travail de couverture. Le petit plus, c’est toujours agréable d’avoir un bel objet dans les mains et que le plaisir commence avant même que l’on ait entamé la lecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.