Jussi ADLER-OLSEN : L’unité Alphabet

Le premier roman de Jussi Adler Olsen, l’auteur de la célèbre série du Département V, où éclatait déjà le talent de ce maître du thriller scandinave.

Danemark
Jussi ADLER-OLSEN -unite Alphabet
-
  • Éditions Albin Michel le 29 aout 2018
  • Traduit par Caroline BERG
  • Pages : 640
  • ISBN : 9782226402073
  • Prix : 22,90 €

Présentation de l'éditeur

L’Unité Alphabet est le service psychiatrique d’un hôpital militaire où, pendant la Seconde Guerre mondiale, les médecins allemands infligeaient d’atroces traitements à leurs cobayes, pour la plupart des officiers SS blessés sur le front de l’Est.

Bryan, pilote de la RAF, y a survécu sous une identité allemande en simulant la folie. Trente ans ont passé mais, chaque jour, il revit ce cauchemar et repense à James, son ami et copilote, qu’il a abandonné à l’Unité Alphabet et qu’il n’a jamais retrouvé. En 1972, à l’occasion des jeux Olympiques de Munich, Bryan décide de repartir sur ses traces. Sans imaginer que sa quête va réveiller les démons d’un passé plus présent que jamais.

Le premier roman de Jussi Adler Olsen, l’auteur de la célèbre série du Département V, où éclatait déjà le talent de ce maître du thriller scandinave.

Notre Avis

Partagez votre lecture…

Sören KIERKEGAARD : Oeuvres

Danemark

Tome 1

Soren KIERKEGAARD - Oeuvres 1
-
  • Pages : 1312
  • ISBN : 9782070114269
  • Prix : 62,00 €

Tome 2

Soren KIERKEGAARD - Oeuvres 2
-
  • Pages : 1472
  • ISBN : 9782070114276
  • Prix : 63,00 €

Présentation de l'éditeur

Philosophe peu soucieux de se reconnaître tel, Kierkegaard partage avec quelques autres géants, avec Nietzsche par exemple, le privilège, si c’en est un, de trouver de nombreux lecteurs parmi les non philosophes. La question, ici, n’est pas de se demander s’il faut voir en lui un antiphilosophe, comme le voulait Sartre. Ni de rappeler, même si c’est vrai, et la présente édition ne néglige pas tout à fait cet aspect de son œuvre, qu’il fut aussi ou surtout un penseur religieux. Il s’agit plutôt de souligner ce qui saute aux yeux quand on ouvre ses livres : les ouvrages philosophiques de Kierkegaard ne sont pas écrits comme le sont habituellement les traités de philosophie. Généralement dissimulé sous des pseudonymes qui brouillent les cartes, leur auteur est un digter. Le danois digt renvoie à la fantaisie, à l’imagination, à la rêverie, à la fiction même. Digter est souvent traduit par «poète». Et de fait les «Diapsalmata» (dans Ou bien… ou bien) ou l’éloge d’Abraham (dans Crainte et tremblement) sont de véritables poèmes en prose, tandis que d’autres textes («Journal du séducteur», «Coupable… non coupable») pourraient passer pour des chapitres de romans, que certaines pages, telle l’histoire de ce roi amoureux d’une jeune fille dans les Miettes philosophiques, semblent relever du conte, et que d’autres encore, par exemple la marche d’Abraham et d’Isaac dans Crainte et tremblement, ont une structure dramatique.

Écrivain à coup sûr. Philosophe pourtant, «mais d’une philosophie qui veut être philosophie en étant non-philosophie» (Merleau-Ponty). À cette (non-)philosophie on est souvent arrivé, en France notamment, par le biais de l’existentialisme, qui fut peut-être la «nouvelle conscience culturelle» dont Kierkegaard lui-même prédisait l’avènement. Mais un tel cheminement ne va pas sans quelque malentendu et passe volontiers par profits et pertes l’ancrage (et le mot est faible) de ce Danois dans le luthéranisme, dans son milieu (piétiste) et dans son époque (romantique). Il serait évidemment vain de prétendre n’expliquer Kierkegaard, cette énigme, que par sa sensibilité à la figure de son puritain de père, par sa rupture avec la trop célèbre Régine Olsen, ou par la violence de ses querelles avec l’Église danoise. Mais tout aussi inutile (et l’on s’est efforcé d’éviter cet écueil dans ces volumes) d’exiger de lui des réponses à des questions philosophiques qu’en son temps il ne pouvait pas se poser.

C’est d’autant moins utile que les questions qu’il se pose sont de tous les temps et que chaque génération pourrait, pour des raisons qui lui seraient propres et seraient chaque fois différentes, faire siens les propos de Denis de Rougemont qui en 1934, dans le contexte de la montée des totalitarismes, voyait en Kierkegaard «le penseur capital de notre époque, nous voulons dire : l’objection la plus absolue, la plus fondamentale qui lui soit faite, une figure littéralement gênante, un rappel presque insupportable à la présence dans ce temps de l’éternel». L’article de Rougemont s’intitulait «Nécessité de Kierkegaard». Ce titre conserve son actualité.

Parution en 2 volumes dans la collection Bibliothèque de la Pléiade :

  • Tome 1 (n° 631)
  • Tome 2 (n° 632)

Parution également dans un coffret de deux volumes vendus ensemble

Notre Avis

Partagez votre lecture…

Kim LEINE : l’abîme

L’abîme est un grand roman sur la guerre et la paix, sur l’amour sous toutes ses formes, sur les désirs et les errances.

Danemark
Kim LEINE - abîme
L'abîme

Présentation de l'éditeur

Mars 1918. Les frères jumeaux Ib et Kaj Gottlieb quittent le Danemark pour la guerre civile en Finlande. Ils sont volontaires du côté blanc, participent à la prise de Tampere et aux brutales opérations de «nettoyage» contre les communistes.

Après cette première rencontre avec la guerre et le difficile retour à la vie civile, on les suit, ensemble ou individuellement, dans la période de l’entre-deux-guerres. Au Danemark et en Europe, ils sont les témoins des grandes crises et de la montée du nazisme. Dans leurs vies personnelles, ils sont engagés dans la médecine et le journalisme, et ils expérimentent les ivresses les plus différentes. Soudain, avec l’occupation allemande du Danemark, ils replongent dans la guerre. Ils rejoignent les rangs de la Résistance, et ce sera une lutte à mort contre la Gestapo dans les rues de Copenhague.

L’abîme est un grand roman sur la guerre et la paix, sur l’amour sous toutes ses formes, sur les désirs et les errances. Mais où est l’abîme? Est-ce la guerre ou la paix? Ou bien se trouve-t-il dans le cœur et l’esprit des hommes? Kim Leine, servi par une langue d’une vitalité étonnante, montre une nouvelle fois que rien de ce qui est humain ne lui est étranger.

Notre Avis

Partagez votre lecture…

Louisa THOMSEN BRITS : Hygge – L’art du bonheur à la danoise

Guide pratique et philosophique, voici le livre qui vous initiera au hygge et vous transformera.

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Louisa THOMSEN BRITS - Hygge - art du bonheur a la danoise
Hygge

Parution aux éditions Robert Laffont le 3 novembre 2016

Traduit par Isabelle CHELLEY

Les Danois sont considérés comme le peuple le plus heureux au monde. Leur secret ? Le hygge.

Passer du temps avec les gens qu’on aime, prendre un bain à la lueur des bougies, préparer un feu de cheminée, se pelotonner dans un fauteuil avec une tasse de thé et un bon livre…

Faire de l’ordinaire un enchantement ; chercher le confort, la tendresse, la convivialité ; ralentir son rythme.

Le hygge n’est pas une tendance mais un véritable art de vivre. C’est ce petit quelque chose de plus qui vous rendra heureux.

Guide pratique et philosophique, voici le livre qui vous initiera au hygge et vous transformera.

(Source : J’ai Lu – Pages : 160 – ISBN : 9782290155509 – Prix : 4,80 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Kim LEINE : Le garçon qui partait dans le Nord avec son père à la recherche du Père Noël

Vivre au pays du Père Noël comme si on y était et le faire exister sous la plume d’un illustre écrivain danois.

Danemark
norvege-flag

INFOS ÉDITEUR

Kim LEINE - Le garcon qui partait dans le Nord avec son pere a la recherche du Pere Noel
Le garçon qui partit dans le Nord avec son père à la recherche du Père Noël

Parution aux éditions Gallimard Jeunesse le 9 novembre 2017

Traduit du danois par Alain Gnaedig

Illustrations par Peter Bay Alexandersen

Dans un village du Groenland, au pays du vent et des montagnes gelées, Noël approchait. Mais le papa d’Andreas n’aimait pas Noël et refusait de croire au Père Noël. Alors le garçon et son père attelèrent leurs douze chiens et filèrent à travers la nuit, sur la glace. Au bout de l’expédition, de l’autre côté du fjord, la cabane de chasse les attendait, et aussi, sûrement, la visite du Père Noël…

(Source : Gallimard Jeunesse– Pages : 52 – ISBN : 978-2075084338 – Prix : 17,50 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Jesper STEIN : Troubles

Alors que Copenhague, connaît en cette fin d’hiver 2007 les pires émeutes de son histoire, un cadavre est découvert dans un cimetière

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Jesper STEIN - Troubles
Troubles

Parution aux éditions Piranha le 17 mars 2016

Traduit du danois par Jean RENAUD

Copenhague, théâtre de poussées de violences régulières, connaît en cette fin d’hiver 2007 les pires émeutes de son histoire après que les autorités ont décidé d’évacuer et de raser la « Maison des jeunes », le plus grand squat du quartier cosmopolite de Nørrebro. Alors que les combats de rue font rage entre forces de l’ordre et militants autonomes accourus de toute l’Europe, un cadavre est découvert dans un cimetière, en plein coeur de la zone pourtant entièrement quadrillée et surveillée par la police. Axel Steen, enquêteur à la Crim’ aux méthodes peu conventionnelles et à la vie privée chaotique, est chargé de l’enquête qui le mène des milieux activistes à ceux du trafic de drogue.

(Source : Piranha – Pages : 416 – ISBN : 9782371190405 – Prix : 22,90 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Austin SAILSBURY : Copenhague surprises – 500 coups de coeur

Des centaines d’adresses insolites à découvrir et à redécouvrir, pour mieux apprécier Copenhague et sortir des sentiers battus.

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Austin SAILSBURY - Copenhague surprises - 500 coups de coeur
Copenhague surprises

Parution aux éditions MArdaga en septembre 2017

Traduit du danois par

Quels sont les 5 meilleurs endroits pour goûter la nouvelle cuisine nordique ? Quels sont les 5 cafés les plus cosy par jour de pluie ? Que devez-vous savoir avant de rouler à bicyclette dans la capitale danoise ?

Un guide pour découvrir la capitale du Danemark

Nous connaissons tous La Petite Sirène de Copenhague. Mais la capitale du Danemark recèle de nombreuses autres perles qui ne demandent qu’à être découvertes par les millions de visiteurs qui s’y rendent chaque année. La ville attire de plus en plus de touristes : rien que durant l’été 2015 ils ont été 2 300 000 à y poser leurs valises ! Les lecteurs seront comblés par ce guide étonnant !

500 trésors cachés, à votre portée !

Des centaines d’adresses insolites à découvrir et à redécouvrir, pour mieux apprécier Copenhague et sortir des sentiers battus. Chaque adresse est reportée sur une carte pour permettre aux lecteurs de s’y retrouver. Le guide contient également de nombreuses photos afin de laisser transparaître l’ambiance de la ville.
Un concept innovant

(Source : Mardaga – Pages : .. – ISBN : 9782804704322 – Prix : 17,90 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Jonas T. BENGTSSON : A la recherche de la reine blanche

À six ans, Peter ne va pas à l’école. Son père et lui déménagent sans cesse. Des années plus tard, les traumatismes de l’enfance, toujours présents, font qu’il reste fragile…

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Jonas T. BENGTSSON - A la recherche de la reine blanche
A la recherche de la reine blanche

Parution aux éditions Denoël le 3 janvier 2013

Parution aux éditions 10/18 le 19 novembre 2015

Traduit du danois par Alex FOUILLET

À six ans, Peter ne va pas à l’école. Son père et lui déménagent sans cesse et vivent en marge de la société. Que fuient-ils, de qui se cachent-ils ? Chaque soir, en guise de réponse, son père lui raconte les aventures d’un roi et d’un prince qui, comme eux, n’ont plus de maison et voyagent à travers le monde pour tuer une reine blanche.

Peter admire ce père un peu magique qui exerce tous les métiers, tantôt ébéniste, éclairagiste ou jardinier. Inconscient du danger, il l’accompagne comme un jeu, une vie sur mesure qui pourrait durer toujours…

Des années plus tard, un événement tragique a séparé père et fils. La reine blanche est morte et l’on retrouve Peter chez sa mère en 1996. Devenu un lycéen taciturne fumeur d’herbe, l’ado à problèmes a du mal à trouver sa place. Au seuil de l’an 2000, le jeune homme travaille dans un centre de tri, il vit avec sa petite amie et semble peu à peu reprendre pied grâce à la peinture. Mais les traumatismes de l’enfance, toujours présents, font qu’il reste fragile…

(Source : 10/18 – Pages : 456 – ISBN : 9782264062345 – Prix : 8,80 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Jonas T. BENGTSSON : Submarino

Trainspotting à la danoise, Submarino explore le Copenhague underground à travers les destins de deux frères en quête d’une normalité dont ils ignorent tout.

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Jonas T. BENGTSSON - Submarino
Submarino

Parution aux éditions Denoël en janvier 2011

Traduit du danois par Alex FOUILLET

Trainspotting à la danoise, Submarino explore le Copenhague underground à travers les destins de deux frères en quête d’une normalité dont ils ignorent tout.

Enfants des services sociaux, Nick et son frère se rencontrent à la sortie d’un foyer, le jour où leur mère décide de leur offrir un semblant de vie de famille. Très vite pourtant, elle tombe enceinte et reprend son errance de bar en bar, de passe en passe. Livrés à eux-mêmes, les deux frères s’occupent du bébé avec les moyens du bord. Quand le petit crie trop fort, ils mettent la télé à fond et sniffent de la peinture. mais un jour le bébé ne crie plus : il est mort.

Des années plus tard, Nick traîne son corps bodybuildé et rongé par l’alcool dans les bas-fonds de Copenhague. Son frère, héroïnomane, élève seul son fils et prend la tête d’une petite armée de dealers. Tous deux se débattent pour survivre à ce terrible passé et tenter d’échapper, en vain, à la marginalité.

Chronique violente et sans concession, Submarino dissèque les vies de ces êtres mal nés, héritiers malgré eux d’une misère sociale dont ils ne parviennent pas à s’extraire. Un livre coup de poing auquel le cliché d’un Danemark pays-le-plus-heureux-du-monde ne résiste pas et dont on peine à sortir indemne.

(Source : Denoël – Pages : 540 – ISBN : 9782207108833 – Prix : 27,40 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Marie Tourell SODERBERG : Hygge – l’art du bonheur danois

Rempli de belles photos, de DIY, de recettes de cuisine, et de pas à pas simples et pratiques

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Marie Tourell SODERBERG - Hygge - art du bonheur danois
Hygge : l'art du bonheur danois

Parution aux éditions Marabout en aout 2017

Traduit du danois par

D’autres livres vous diront pourquoi le hygge est bon pour vous. Celui-ci est le seul livre qui vous montrera comment ! Rempli de belles photos, de DIY, de recettes de cuisine, et de pas à pas simples et pratiques, vous y trouverez des idées pour rendre votre maison votre la vie au diapason de le la plénitude et du confort, toute l’année. Ce livre est la façon la plus simple d’introduire l’art de vivre hygge dans votre vie.

(Source : Marabout – Pages : 224 – ISBN : 9782501121750 – Prix : 15,90 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Jens Christian GRØNDAHL : Les portes de fer

Les Portes de Fer parle d’amour et de solitude, mais également du désenchantement de l’individu occidental

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Jens Christian GRONDAHL - Les portes de fer

Parution aux éditions Gallimard en janvier 2016

PArution aux éditions Folio en novembre 2017

Traduit du danois par Alain GNAEDIG

C’est le portrait d’un homme, de ses remords et de ses désirs les plus profonds, que Jens Christian Grøndahl entreprend de brosser en trois moments de vie. Les jeunes années d’abord, la découverte de la littérature et de la langue allemande, l’engagement communiste et la découverte de la sensualité. Un jeune homme romantique et plein d’idéaux, prêt à quitter son confort bourgeois pour rejoindre Erika à Berlin où il découvrira ses premières désillusions.

Arrive ensuite l’âge de raison, le mariage, la naissance de sa fille Julie, et le divorce. Le narrateur a une quarantaine d’années, il est à présent enseignant et accueille un garçon d’origine serbe dans sa classe. Stanko le fascine mais c’est la rencontre avec la mère du jeune homme qui le trouble encore davantage. Passion à nouveau éphémère qui le renvoie à sa condition d’homme solitaire et de père en alternance.

À la veille de ses soixante ans enfin, c’est à Rome que nous le retrouvons. Grand-père depuis peu, le narrateur fait une nouvelle rencontre inopinée, avec une jeune photographe cette fois-ci. Elle l’invite chez elle pour lui montrer son travail avant d’accepter de partir avec lui à Paestum, photographier des ruines encore vivantes…

Les femmes sont omniprésentes dans la vie du narrateur, à chaque basculement dont elles sont souvent à l’origine. Les Portes de Fer parle d’amour et de solitude, mais également du désenchantement de l’individu occidental, de ce drame bourgeois que le grand auteur danois réussit à croquer avec une lucidité et une élégance toutes singulières.

(Source : Gallimard – Pages : 416 – ISBN : 9782070149322 – Prix : 23,50 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous

Vagn Predbjorn JENSEN : Le phare de l’Atlantide

Un récit haletant où trois hommes se débattent entre les griffes de puissantes forces naturelles, d’une solitude aliénante et d’un passé invincible.

Danemark

INFOS ÉDITEUR

Vagn Predbjorn JENSEN - Le phare de Atlantide

Parution aux éditions Métailié en janvier 2003

Traduit du danois par Bénédicte BRUUN

Un jour d’hiver de l’année 1900, les trois gardiens d’un phare isolé sur une petite île rocheuse aux confins de l’Atlantique ont mystérieusement disparu. Ils n’ont laissé derrière eux qu’un énigmatique livre de bord décrivant, entre autres faits étranges, une tempête d’une violence extraordinaire qui n’a pourtant pu être observée nulle part ailleurs. Que s’est-il passé sur l’île d’Eilean Mor ce jour-là? Qui sont ces trois hommes, trois fugitifs poursuivis par leur passé et qui, un jour, croisent leurs propres traces ?

Ce roman est avant tout un récit haletant où trois hommes se débattent entre les griffes de puissantes forces naturelles, d’une solitude aliénante et d’un passé invincible. Peut-être accomplissent-ils une destinée, celle qui devait être la leur et vers laquelle ils se dirigeaient déjà avant de se connaître? Ou peut être tout cela procède-t-il de la folie liée à l’isolement? Un dramatique huis clos au milieu de l’immensité de l’océan, aux portes de l’Atlantide et aux limites des forces humaines.

(Source : Métailié – Pages : 156 – ISBN : 9782864244486 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS

Vous voulez partager votre lecture, contactez nous