Lilja SIGURDARDOTTIR : La cage

0
236
Islande

Femmes puissantes, fraudes massives, amour et dynamite : le final explosif de la trilogie Reykjavík Noir, par une étoile montante du polar islandais de plus en plus sûre de ses moyens.

Lilja SIGURDARDOTTIR - La cage
-
  • Éditions Métailié le 7 mars 2019
  • Traduit par Jean-Christophe Salaün
  • Pages : 304
  • ISBN : 9791022608602
  • Prix : 21,00 €

Présentation de l'éditeur

Agla travaille dans la finance, accusée d’évasion de capitaux, elle a été emprisonnée et se languit d’amour pour Sonia qui l’a abandonnée. À bout, elle tente de se suicider. C’est le moment que choisit un industriel qui connaît son habileté et son flair pour lui proposer une enquête sur le stockage de l’aluminium. Agla ne peut pas résister au challenge et choisit Maria, journaliste d’investigation complexée qui est à l’origine de sa propre condamnation, pour aller sur le terrain. Apparaît alors dans la cellule voisine une très jeune femme qui sort de désintoxication et essaye d’attirer son attention.

Pendant ce temps un adolescent amoureux prépare une action d’éclat pour séduire sa petite amie. Il est aussi le fils d’un homme d’affaires mafieux ennemi intime d’Agla.

En un tour de main, sur un rythme déconcertant et séduisant, Lilja Sigurdardóttir nous initie aux trafics des matières premières et aux dessous du transport de la drogue en Islande, nous fait assister à la naissance improbable d’une histoire d’amour et nous prouve qu’une femme sexy et sûre de son intelligence retombe toujours sur ses pieds.

Un grand feu d’artifice habile et intelligent.

Notre Avis

Partagez votre lecture…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.