PRÉFACE D’OLIVIER TRUC

Olivier TRUCMa plongée dans le polar nordique a démarré massivement dès mon arrivée en Suède voici tout juste 20 ans, lorsque les adaptations télévisées des polars du couple Maj Sjöwall et Per Walhöö d’un côté, et d’Henning Mankell de l’autre, passaient en boucle sur le petit écran suédois. J’ai en partie appris le suédois avec eux. Du coup, j’ai peu lu de polars du nord jusqu’au phénomène Stieg Larsson, que je connaissais personnellement, quoi qu’uniquement comme journaliste spécialiste de l’extrême-droite. Depuis que je me suis moi-même lancé dans l’écriture, je lis un peu plus de polars nordiques, et je connais surtout de plus en plus d’auteurs du Nord. Je note que la vague du polar nordique donne une belle assurance à beaucoup d’entre eux. C’est positif, même s’il y a du déchet.

Je m’étonne tout de même que le grand Nord soit si peu sillonné par ces auteurs, car depuis que j’y traîne, je considère la Laponie, ses habitants et ses grands espaces comme une formidable terre de récits et d’épopées.

J’avoue d’ailleurs que cette indifférence – ou cette méfiance, ou cette crainte – de beaucoup d’auteurs et journalistes nordiques pour le grand Nord et les Sami est en grande partie à l’origine de mon intérêt pour cette région et les cultures qui l’animent. J’ai voulu comprendre pourquoi on en parlait si peu à Stockholm, et pourquoi la vision qui en était donnée était si souvent caricaturale, soit avec un côté image d’Epinal, culture sami sur papier glacé, soit au contraire avec un dédain pour une population peinte comme arriérée, quémandeuse de subventions et d’allocations, réfractaire au modernisme.

On s’attend à ce qu’il ne se passe rien dans ces territoires désolés et dépeuplés et mon défi personnel consiste à tenter de faire vivre cet espace qui bruisse de tous les mystères du monde. Si l’art du romancier est de donner corps et sens aux silences et aux vides, alors la Laponie est une extraordinaire terre de mission.

(c) Olivier TRUC 2014


Le petit mot de Sophie

La littérature policière nordique a toujours été synonyme de textes sur fond de critique social et historique. Des atmosphères particulières, des personnages avec des fortes personnalités. Une qualité littéraire qui a souvent incité les lecteurs de littérature blanche à se plonger également dans ces romans noirs scandinaves.

Dans les années 1970, les éditions Planète vont publier en France les écrits de SJOWALL et WAHLOO, que l’on considère maintenant comme les fondateurs du roman policier suédois, ils seront ensuite publiés par 10/18 et actuellement par les éditions Rivages. Le 01 décembre 2012, Maj SJOWALL a reçu le prix d’honneur Boréales/Région Basse-Normandie du polar nordique 2012 pour l’ensemble de son oeuvre.

Ensuite Henning MANKELL, Jo NESBO, Gunnar STAALESEN ont attiré un public de connaisseurs. Mais la sortie en 2006 en France du tome 1 de Millenium – Les hommes qui n’aiment pas les femmes va créer une véritable vague nordique. Les désormais célèbres couvertures noires et rouges de la collection Actes Noir vont attirer le public comme des aimants. Et après Stieg LARSSON, c’est sa compatriote Camilla LACKBERG qui va séduire de nombreux lecteurs.

Aujourd’hui les “classiques” côtoient des nouveaux auteurs.

Le festival LES BORÉALES rend hommage à la littérature nordique depuis XXVI ans. L’équipe de zonelivre.fr a décidé d’accompagner cette démarche en vous offrant ce dossier, des biographies, des chroniques…

La 26 ème édition du Festival Les Boréales se déroulera du 16 novembre au 26 novembre 2017. Le pays à l’honneur est l’Islande qui sera au centre d’une programmation qui cherchera, comme chaque année, à présenter la vitalité de la scène artistique nordique et balte en Normandie

Le week-end littéraire qui aura lieu les … novembre 2017 à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts à Caen (14).

Pour la quatrième année : le Nordic Reading Club. Le « before ». Échanges, partages et découvertes autour du roman policier et de la littérature nordique. L’association Zonelivre en partenariat avec le Festival Les Boréales Street te présentera une sélection de titres et t’invitera à partager tes coups de coeur. Rendez-vous le mardi 26 septembre et le mardi 31 octobre 2017 de 18h00 à 19h00 au 2ème étage de la librairie Le Brouillon de Culture à Caen.

Le Festival les Boréales – quinzaine pluridisciplinaire et festive : littérature, cirque, théâtre, danse, concerts, cinéma, exposition (Pour avoir la programmation complète : LesBoréales.com . Vous pouvez également suivre les news sur la page facebook du Festival Les Boréales)

Sophie PEUGNEZ


Classement par pays :

DANEMARKdenemark

  • Jussi ADLER OLSEN (Danois) : Enquêtes du département V (Albin Michel)
  • Kurt AUST (Danois) : La confrérie des invisibles (City)
  • Mikkel BIRKEGAARD (Danois) : “La librairie des ombres” (Fleuve Noir, 10-18 Domaine policier)
  • Sarah BLAEDEL (Danoise) : “Les filles oubliées” (Terra Nova) enquêtes de Louise Rick
  • Anders BODELSEN (Danois) : “L’éclipse” (L’Elan). Rouge encore (Autrement) (ou) Septembre rouge (Folio Policier). Mauvais calcul (Autrement)
  • Ole BORNEMANN (Danois) : La mort parle
  • Leif DAVIDSEN (Danois) : romans noirs (Babel Noir), enquêtes du commissaire Per Toftlund (Folio Policier)
  • Christian DORPH (Danois) : A écrit des romans policiers avec Simon PASTERNAK. Pas encore traduit en français, il me semble
  • Anna EKBERG (Danoise) : La femme secrète (Cherche Midi)
  • Elsebeth EGHOLM (Danoise) : “United Victims” (Cherche Midi) enquêtes de la journaliste Dicte Svendsen
  • Agnete FRIIS (Danoise) : L’enfant dans la valise (Fleuve Noir)
  • Sissel-Jo GAZAN (Danoise) : Le graphique de l’hirondelle (Mercure)
  • Jens Christian GRONDAHL (Danois) : Les Complémentaires (Gallimard)
  • Anna GRUE (Danoise) : “Le baiser de Judas” (Gaïa Polar)
  • Lotte HAMMER (pseudonyme du couple) Lotte JAKOBSEN (Danoise) et son frère Soren HAMMER : “Morte la bête”, “Le Prix à payer” (Actes Noirs, Babel Noir) Inspecteur Konrad et son équipe
  • Merete Pryds HELLE (Danoise) : L’étreinte du scorpion (Gaïa)
  • Olav HERGEL (Danois) : “L’otage”, “Origine étrangère” (Gaïa)
  • Morten HESSELDAHL (Danois) : romans noirs (Gaïa Polar)
  • Peter HOEG (Danois)
  • Hanne-Vibeke HOLST (Danoise)
  • Flemming JARLSKOV (Danois) : enquêtes de Carl Kock chauffeur de taxi et détective privé (Aube Noire)
  • Flemming JENSEN (Danois) : “Le blues du braqueur de banque” (Gaïa)
  • Christian JUNGERSEN (Danois) : “L’exception” (LGF) Lésions dangereuses (Balland)
  • Lene KAABERBOL (Danoise) : L’enfant dans la valise (Fleuve Noir)
  • A.J KAZINSKI (Danois) : “Le dernier homme bon” (Lattès)
  • Michael LARSEN (Danois) : romans noirs (Rivages Noir)
  • Kim LEINE (Dano-Norvégien) : Les prophètes du fjord de l’Eternité (Gallimard)
  • Simon PASTERNAK (Danois) : A écrit des romans policiers avec Christian DORPH. Pas encore traduit en français, il me semble
  • Bjarne REUTEUR (Danois) : “Le meurtre de Leon Culman” … (L’Elan)
  • Jan STAGE (Danois) : polars basés sur son expérience en tant que correspondant de guerre
  • Dan TURELL (Danois) : “Mortels lundis”, “Meurtre à l’heure de pointe” (Aube Noir)
  • Inger WOLF (Danoise) : “Nid de guêpes” (Mirobole Editions. Folio Policier) Mauvaises eaux. Enquêtes inspecteur Trokic

finlandFINLANDE

  • Päivi ALASALMI (Finlandaise) : “des gens heureux “(Presses Universitaire de Caen)
  • Johan BARGUM (Finlandais) : “la chambre noire”, “la mallette noire” (Esprit Ouvert)
  • Monica FAGERHOLM (Finlandaise) : La fille américaine, Lola à l’envers
  • Pekka HILTUNEN (Finlandais) : Sans visage (Balland, Folio Policier)
  • Matti Yrjänä JOENSUU (Finlandais) : Les enquêtes de l’inspecteur Harjunpää (Folio Policier)
  • Leena LEHTOLAINEN (Finlandaise) : Les enquêtes de Maria Kallio, “Femme de neige” (Gaïa Polar, J’ai Lu)
  • Martti LINNA (Finlandais) : Le royaumes des perches
  • Sofi OKSANEN (Finlandaise) : Purge
  • Torsten PETTERSSON (Finlandais) : “Donne moi tes yeux” (Télémaque)
  • Matti RONKA (Finlandais) : “Frontière blanche” (L’Archipel)
  • Mauri SARIOLA (Finlandais) : Qui a tué le commissaire Wolf ? (Le Masque)
  • Antti TUOMAINEN (Finlandais) : La dernière pluie (Fleuve Noir)
  • Kjell WESTO (Finlandais) : Les sept livres de Helsingfors

islandeISLANDE

  • Gudbergur BERGSSON (Islandais) : Deuil
  • Thrainn BERTELSSON (Islandais) : pas encore traduit en français, il me semble
  • Steinar BRAGI (Islandais) : “Installation” (Métailié)
  • Pétur GUNNARSSON (Islandais) : Point point virgule tiret
  • Arnaldur INDRIDASON (Islandais) : “Betty”, Les enquêtes du commissaire Erlendur (Métailié, Points Seuil)
  • Viktor Arnar INGOLFSSON (Islandais) : “L’énigme de Flatey” (Seuil)
  • Ragnar JONASSON (Islandais) : Snjor (La Martinière, Points Seuil), Mork
  • Audur JONSDOTTIR (Islandaise) : Tourner la page
  • Aevar Orn JOSEPSSON (Islandais) : Les anges noirs (Gallimard Série Noire)
  • Stefan MANI (Islandais) : “Noir Océan” (Gallimard Série Noire)
  • Ottar Martin NORDFJORD (Islandais) : Le sang d’Odin
  • Jon Ottar OLAFSSON (Islandais) : Une ville sur écoute (Presses de la Cité)
  • Lilja SIGURDARDOTTIR (Islandaise) : Piégée (Métailié)
  • Yrsa SIGURDARDOTTIR (Islandaise) : “Ultimes rituels”; “Je sais qui tu es” (Anne Carrière)
  • Ólafur Haukur SIMONARSON (Islandais) : “Le cadavre dans la voiture rouge” (Presses Universitaires de Caen, Points Seuil)
  • Jón Hallur STEFANSSON (Islandais) : “Brouillages”, “L’incendiaire” (Gaia, Babel Noir) L’inspecteur Valdimar Eggertsson de la criminelle de Reykjavik
  • Arni THORARINSSON (Islandais) : Enquêtes d’Einar, le correspondant du Journal du Soir à Akureyri (Métailié, Points Seuil)

norvegeNORVEGE

  • Jørgen BREKKE (Norvégien) : Le livre des Johannes
  • Kjell Ola DAHL (Norvégien) : Enquêtes de Gunnarstranda et Frolich (Gallimard Série Noire, Folio Policier)
  • Torkill DAMHAUG (Norvégien) : La mort dans les yeux (Seuil policier)
  • Tom EGELAND (Norvégien) : La fin du cercle
  • Thomas ENGER (Norvégien) : mort apparente (Rocher)
  • Knut FALDBAKKEN (Norvégien) : Enquêtes du commissaire Valmann (Seuil, Points Seuil)
  • Karin FOSSUM (Norvégienne) : (J’ai Lu, Points Seuil)
  • Nicolaj FROBENIUS (Norvégien) : Je vous apprendrai la peur (Actes Sud) entre biographie romanesque et thriller psychologique.
  • Frode GRYTTEN (Norvégien) : Les contes de Murbolingen (Denoël)
  • Levi HENRIKSEN (Norvégien) : Du sang sur la neige (Presses de la Cité)
  • Stig HOLMAS (Norvégien) : Le condor (Gallimard Série Noire)
  • Anne HOLT (Norvégienne) : Les enquêtes de l’inspectrice HanneWilhelsem (Points Seuil)
  • Monica KRISTENSEN (Norvégienne) : “Le sixième homme (Gaïa Polar)
  • Unni LINDELL (Norvégienne) : Le 13 ème signe (Stock)
  • Oystein LONN (Norvégien) : La cinquième affaire de Thomas Ribe (Gallimard Série Noire)
  • Jon MICHELET (Norvégien)
  • Jo NESBO (Norvégien) : Les enquêtes de l’inspecteur Harry Hole (Folio Policier)
  • Gert NYGARDSHAUG (Norvégien) : Les enquêtes du détective gastronome Frédéric Drum. (J’ai Lu)
  • Morten Harry OLSEN (Norvégien) : “Tiré au sort” (Gaïa)
  • Arthur OMRE (Norvégien) : “Traqué” (Albert/Presses de la Cité 1945)
  • Ingelin ROSSLAND (Norvégienne) : Chasse à l’ange
  • Pernille RYGG (Norvégienne) : (L’Aube Noire)
  • Kjersti SCHEEN (Norvégienne) : enquête d’une ex-actrice Margaret Moss. pas encore traduit en français, il me semble
  • Fredrik SKAGEN (Norvégien) : Black Out (10-18)
  • KIM SMAGE (Norvégienne) : Les enquêtes de Anne-kin Halvorsen. Sub rosa (Presses Universitaire de Caen)
  • Bjorn SORTLAND (Norvégien) : La minute de vérité
  • Oyvind STROMMEN (Norvégien) : Journaliste spécialisé dans l’extrême-droite. La toile brune (Actes Sud)
  • Gunnar STAALESEN (Norvégien) : Les enquêtes du détective privé Varg Veum (Folio Policier)
  • Vidar SUNDSTOL (Norvégien) : Terre des reves
  • Jan Sverre SYVERTSEN (Norvégien) : jan sverre syvertsen
  • Kjetil TRY (Norvégien) : Noël sanglant (Gallimard Série Noire, Folio)
  • Chris TVEDT (Norvégien) : pas encore traduit en français, il me semble

swedenSUEDE

  • Rebecka ALDEN (Suédoise) : Le dernier péché (Denoël)
  • Tove ALSTERDAL (Suédoise) : Femmes sur la plage (Actes Noirs)
  • Karin ALVTEGEN (Suédoise) : thrillers psychologiques (Plon, JC Lattès, Points Seuil)
  • Alexander AHNDORIL (Suédois) écrit à quatre mains sous le nom de Lars KEPLER
  • Jan ARNALD (Suédois) écrit sous le nom de Arne DAHL
  • Carina BERGFELDT : Comment je vais tuer Papa (Black Moon)
  • Joakim BERGMAN : Prix nobel pour l’assassin (Le Masque)
  • Cilla et Rolf BöRJLIND : Marée d’équinoxe (Seuil)
  • Kjell-Olof BORNEMARK (Suédois)
  • Annika BRYN (Suédoise) : Pas encore traduit en français, il me semble
  • Christoffer CARLSSON : Le Lapin Borgne (Balland)
  • Camilla CEDER (Suédoise) : “Mémoires gelées” (Lattès)
  • Alexandra COELHO AHNDORIL (Suédoise) écrit à quatre mains sous le nom de Lars KEPLER
  • Arne DAHL (Pseudonyme – Voir Jan Arnald) : commissaire Jan-Olov Hultin (Seuil, Points Seuil)
  • Anders DE LA MOTTE (Suédois) : Le jeu – niveau 1 (Fleuve Noir)
  • Ake EDWARDSON (Suédois) : Les enquêtes d’Erik Winter (Lattès, 10-18 Grands Détectives)
  • Carin Bartosch EDSTROM (Suédoise) : Furioso (JC Lattès)
  • Kerstin EKMAN (Suédois) : “Crimes au bord de l’eau” (Actes Sud, Babel Noir)
  • Fredrik EKELUND (Suédois) : “Le garçon dans le chêne” (Gaïa Polar)
  • Jerker ERIKSSON (Suédois) : voir Erik Axl Sund
  • Kjell ERIKSSON (Suédois) : “La princesse du Burundi”,”Etoiles cruelles” … (Gaïa Polar, Babel Noir)
  • Anders FAGER (Suédois) : Les furies de Boras (Mirobole)
  • Magnus FALKEHED (Suédois) : Le modèle suédois
  • Inger FRIMANSSON (Suédoise) : “Bonne nuit, mon amour”, “L’ombre dans l’eau” (First)
  • Carin GERHARDSEN (Suédoise) : Enquêtes de la police d’Hammarby (Fleuve Noir, 10/18)
  • Camilla GREBE (Suédoise) : Ecrit à 4 mains avec Asa TRAFF “Ca aurait pu être le paradis (Serpent à Plume)
  • Jan GUILLOU (Suédois. Père breton et mère norvégienne) : Espion suédois Carl Hamilton. pas encore traduit en français, il me semble
  • Lars GUSTAFSSON (Suédois) : L’homme qui voulait être Simenon (Phébus)
  • Varg GYLLANDER (Suédois) : pas encore traduit en français, il me semble
  • Börge HELLSTRÖM (Suédois) : le commissaire Ewert Grens et son adjoint Sven Sundkvist, de la police de Stockholm (Presses de la Cité, Pocket)
  • Marie HERMANSON (Suédoise) : Zone B (Actes Noirs)
  • Olle HOGSTRAND (Suédois)
  • Anna JANSSON (Suédoise) : “L’inconnue du Nord”, “Le pacte Boréal” , “Derrière les remparts” (Toucan, LGF)
  • Marianne JEFFMAR (Suédoise)
  • Mari JUNGSTEDT (Suédoise) : Enquêtes de Anders Knutas (Plon, Serpent Noir , LGF)
  • Mons KALLENTOFT (Suédois) : Enquêtes de Malin Fors (Serpent Noir, Points Seuil)
  • Theodor KALLIFATIDES (Suédois) : Kristina Vendel et à ses collègues de la Brigade n° 6 de Huddinge (Rivages Noir)
  • Thomas KANGER (Suédois) : Commissaire de police à Västerås, Elina Wiik est la spécialiste des enquêtes complexes (Presses de la Cité, 10-18 Domaine Policier)
  • Lars KEPLER (Couple d’ecrivain voir Alexander AHNDORIL et Alexandra COELHO AHNDORIL) : L’Hypnotiseur, Le Pacte (Actes Noir)
  • Hans KOPPEL (Suédois) : châtiments (Presses de la Cité)
  • Camilla LACKBERG (Suédoise) : “Cyanure”, enquêtes de l’auteur Erica Falck (actes noir) INTERVIEW DE CAMILLA LACKBERG POUR ZONELIVRE
  • Maria LANG (Suédoise) : La nuit de juin n’aura pas lieu (Le Masque)
  • Dagmar LANGE (Suédoise) : voir Maria Lang
  • Jens LAPIDUS (Suédois) : “Stockholm Noir” (Plon)
  • Asa LARSSON (Suédoise) : “Horreur Boréale” (Gallimard Série Noire, Folio Policier) Le sang versé (Albin Michel)
  • Björn LARSSON (Suédois) : “Le cercle celtique” (Denoël, Folio Policier), “Les poètes morts n’écrivent pas de romans policiers” (Grasset)
  • Stieg LARSSON (Suédois) : Millenium, 3 tomes (Actes Noir, Babel Noir)
  • Eva Marie LIFFNER (Suédoise) : “Chambre noire”, “Imago” (Rivages Noir)
  • Amanda LIND (Suédoise) : L’évangile selon Francy (Pocket)
  • John Ajvide LINDQVIST (Suédois) : “Laisse moi entrer” (Telemaque, Milady)
  • Olle LONNAEUS (Suédois) : Ce qu’il faut expier
  • Henning MANKELL (Suédois) : Les enquêtes de l’inspecteur Wallander, … (Seuil, Points Seuil)
  • Liza MARKLUND (Suédoise) : Les enquêtes d’Anita Bengzon (BlackMoon)
  • Jan MARTENSON / Janson MARTEN (Suédois) : Les enquêtes de l’antiquaire Johan Homan & sa chatte siamoise Cléo de Mérode
  • Bertil MARTENSSON (Suédois) : Pas encore traduit en français, il me semble
  • Bodil MARTENSSON (Suédoise – a été mariée avec l’auteur Bertil MARTENSSON) : Pas encore traduit en français, il me semble
  • Hakan NESSER (Suédois) : Les enquêtes du commissaire Van Veeteren (Seuil, Points Seuil)
  • Asa NILSONNE (Suédoise) : Les enquêtes de l’ inspecteur Monika Pedersen.
  • Kristina OHLSSON (Suédoise) : Les enfants de cendres (Michel Lafon, J’ai Lu)
  • Hakan OSTLUNDH (Suédois) : Meurtres à Gotland (Prisma Noir)
  • Leif G.W. PERSSON (Suédois) : Les enquêtes de l’inspecteur Lars Martin Johansson (Rivages, LGF)
  • Anders ROSLUND (Suédois) : Ecrit à 4 mains avec Börge HELLSTROM “La bête”, “box 21 ” (Presses de la cité, Pocket)
  • Ann ROSMAN (Suédoise) : Le cercueil des âmes
  • Ninni SCHULMAN (Suédoise) : La fille qui avait de la neige dans ses cheveux
  • Asa SCHWARZ (Suédoise) : Nephilim
  • Kitty SEWELL (Suédoise) : La petite fille aux nuages noirs
  • Maj SJÖWALL (Suédoise) : Ecrit à 4 mains avec Per WAHLÖÖ . Les enquêtes de l’inspecteur Martin Beck (Rivages)
  • Ake SMEDBERG (Suédois) : Disparition à la chaine
  • Viveca STEN (Suedoise) : La reine de la baltique
  • Erik Axl SUND (Suedois) : Les visages de Victoria Bergman Personna. Trauma. Catharsis (Actes Noirs)
  • Håkan Axlander SUNDQUIST (Suédois) : voir Erik Axl Sund
  • Olov SVELEDID (Suédois) : “Les protecteurs” (Le Masque). “A la santé de la mort”
  • Johan THEORIN (Suédois) : 3 de ses enquêtes se déroulent sur la même ile (Albin Michel, LGF)
  • Asa TRAFF (Suédoise) : Ecrit à 4 mains avec Camilla GREBE “Ca aurait pu être le paradis (Serpent à Plume)
  • Aino TROSELL (Suédoise) : Enquêtes de Siv Dahlin, aide-soignante (Balland, Pocket)
  • Hélène TURSTEN (Suédoise) : Inspecteur Irène Huss (J’ai Lu)
  • Karin WAHLBERG (Suédoise) : “Soins définitifs” (Toucan)
  • Per WAHLÖÖ (Suédois) : Ecrit à 4 mains avec Maj SJÖWALL. Les enquêtes de l’inspecteur Martin Beck (Rivages Noir)
  • Jan WALLENTIN (Suédois) : “L’étoile de Strinberg” (Fleuve Noir, Pocket)
  • Staffan WESTERLUND (Suédois) : enquêtes de l’avocat Inga-Lisa Östergren (Bourgois, 10/18, Folio Policier)

Essais sur la littérature policière nordique

  • Eva GABRIELSSON : Millenium, Stieg et moi” (Actes Sud, Babel) Témoignage de la compagne de Stieg LARSSON
  • Guillaume LEBEAU : “Le mystère du quatrième manuscrit” (Toucan) Sur l’univers de “Millenium”
  • Guillaume LEBEAU et Frédéric REBENA : Stieg Larsson avant Millenium (Denoël Graphic)
  • Thierry MARICOURT : “Dictionnaire du roman policier nordique” (Encrage)
  • Olivier TRUC : Le dernier lapon (Métailié, Points Seuil) Roman policier qui permet de découvrir la Laponie, le peuple Sami et la police des rennes. Le plus nordique des auteurs français.

Civilisation et société

  • Oyvind STROMMEN : La toile brune (Actes Sud) Le journaliste suit les activités des extrémistes de droite en Europe et sur Internet depuis de nombreuses années

LES ÉDITEURS

COLLECTION GAÏA POLAR – DES POLARS VENUS DU FROID : Nouvelle présentation

Cela fait une quinzaine d’années que Gaïa nous fait découvrir des “polars venus du froid”. Aujourd’hui ils changent le format et le look de la collection Gaïa Polar.

La ligne éditoriale de Gaïa Polar : “Publier des oeuvres et non des titres isolés, et quand il s’agit de séries, ils nous proposent de suivre les personnages chronologiquement.

Le plaisir de découvrir et de partager des romans qui se dévorent, avec des personnes bien trempés, des intrigues portant sur des sujets actuels, sociaux, historiques, avec des atmosphères et parfois beaucoup d’humour.”

La collection Gaïa Polar a décidée d’opter pour un nouvel écrin afin de mettre encore plus en valeur ses publications . En 2012, nous avons découvert un nouveau format et un nouveau look.

(Source : www.gaia-editions.com )

COLLECTION RIVAGES NOIR – VIOLENCE AU NORD

“Développement et chute de l’État providence scandinave. Les fondateurs du roman policier suédois dénoncent les abus de pouvoir contre les citoyens les plus vulnérables, la sensation d’une société qui laisse de plus en plus de monde sur le bord du chemin. C’est « l’histoire d’un crime » d’un point de vue sociologique et politique.”

(Source : http://www.payot-rivages.net/)

(Sources : Metailie, Folio, Seuil, LGF, Gaia, 10/18, Le Masque, L’Elan, Toucan. www.krimi-couch.de, site allemand sur le roman policier)


LINGUISTIQUE

La plupart des langues indigènes d’Europe appartiennent à la famille des LANGUES INDO-EUROPEENNES.

  • Au sein de la famille indo-européenne, on distingue notamment LES LANGUES GERMANIQUES : anglais, allemand, néerlandais, DANOIS, NORVEGIEN, SUEDOIS, ISLANDAIS.
  • Le suédois, norvégien et danois sont mutuellement intelligibles, mais dans une certaine mesure. Le suédois est aussi parlé en Finlande, et une grande partie de la population de ce pays est bilingue en suédois et finnois.
  • Les langues germaniques les plus conservatrices sont l’islandais et le féroïen, préservés par leur éloignement et une orgueilleuse tradition de résistance aux influences internationales.Grâce à ce conservatisme, les sagas et les poèmes épiques médiévaux en vieux norrois sont toujours compréhensibles par les locuteurs islandais.

Il existe néanmoins des exceptions : LE FINNOIS, LE SAME (SAAMI), L’ESTONIEN et le hongrois qui sont des LES LANGUES OURALIENNES (ce nom vient des montagnes de l’Oural, en Russie, le berceau présumé de la langue proto-ouralienne). Ainsi que le turc (altaïque) et le basque, une langue isolée sans langues parentes connues.

  • Le groupe finnois-ougrien comprend trois langues nationales européennes : Le hongrois, le finnois et l’estonien. Le finnois et l’estonien sont de proches parents. L’estonien est devenu langue nationale quand l’Estonie a obtenue son indépendance en se séparant de l’URSS en 1991.
  • Le same (saami) est parlé par les lapons nomades du nord de la Scandinavie et la péninsule de Kola en Russie
  • La branche ougrienne à laquelle appartient le hongrois s’est séparée de la branche finnoise il y a quelques 3000 ans, et le hongrois ne présente que quelques traces de sa parenté avec le finnois et l’estonien.
  • Les langues ouraliennes sont réputées pour leur système pour leur système complexe de cas (15 en finnois et 17 en hongrois !). “Alors que l’ancienne latiniste que je suis se souvient des heures d’apprentissage des six cas latins…” Ce système paraît extrêmement complexe, mais les désinences des cas sont très régulières et généralement prévisibles.

(source : Extraits de l’Atlas des langues éditions Acropole. Edition 2004)

Découvrez également...

auteurs nordiques - Biographies
auteurs nordiques - Interviews
PARTAGER
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire, chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et modératrice de débat.

21 Commentaires

  1. Merci pour cette liste, cela me donne de nombreuses envies de lecture. J’y rajouterais bien le Norvégien Jon Michelet, une pointure. Les PUC viennent justement de publier une deuxième traduction, Comme neige.

  2. Je suis accroc moi aussi à cette littérature qui vient du froid ! je connaissais déjà Mankell, puis j’ai lu Millenium de Stieg Larsson et tout (presque) Camilla Läckberg ; je me suis aussi passionnée pour les enquêtes du commissaire Erlendur en Islande avec Arnaldur Indridason (quel dépaysement) et je viens de finir Hiver et Ete de Mons Kallentoft, ce sont les enquêtes de Malin Fors, déclinées en saisons, il me manque Automne et Printemps…je vais les demander à la bibliothèque où je suis inscrite.

    • Bonjour Nina, heureuse d’accueillir une autre amoureuse de la littérature nordique. J’espère nous pourrons te faire découvrir des nouveaux auteurs. Concernant Kallentoft, il y a également un tome 5 de paru intitulé « La 5eme saison ». A bientôt.

      • Bonsoir à tous et merci Sofy pour le petit plus sur Kallentoft ; dommage que ce soit le dernier rendez-vous avec la commissaire Malin Fors si j’ai bien compris…

  3. merci d’offrir ce superbe site, très inspirant. Prof. de littérature française aux Pays-Bas en retraite, je n’ai pas eu l’occasion de lire pour me distraire, j’avais toujours mes listes de livres à enseigner, et je ne lisais qu’un crayon d’annotation à la main. A présent, en alternance avec l’écriture d’un ouvrage sur le style des amateurs de corrida (sémiotique textuelle visant à montrer leur néant…) j’ai lu tous les Olsen avec une vraie fascination. Je vais continuer cette plongée dans le polar scandinave, merci encore à vous!

  4. Madame,
    J’anime un club de lecture à la bibliohtèque de Massy (91).
    Nous organisons une séance sur les policiers nordiques le 23 janvier de 10H à midi.
    Nous aimerions avoir un spécialiste de cette littérature.
    Etes-vous disponible ou connaissez-vous une personne capable d’animer la séance ?
    Cordialement
    Mme Pipard
    0629578507.

  5. Bonjour, un petit complément danois : Le marin américain de Karsten Lund. Un très beau roman sur une région isolée du Danemark avec une intrigue forte sur une saga familiale et ses secrets. Merci pour toutes ces pépites!!!

  6. Bonjour,
    Pourquoi certains prénoms ont droit à leur angström sur le A (Håkan) et d’autres pas (Åsa) ?
    Pourquoi certains auteurs ont droit à leur orthographe d’origine (Per WAHLÖÖ) et d’autres pas (Øystein LØNN / Jo NESBØ) ?

    Cordialement.

  7. Bonjour,
    Je suis en train de devenir accro des policiers et litterature des pays nordiques…votre site est tout à fait en rapport avec mes recherches et attirances littéraires, merci pour toutes ces informations!!!

  8. A quand une bio/biblio de Kakan Nesser ? Maheureusement, et j’ignore pourquoi, seule une partie de la série Commissaire Van Veeteren est traduite en français.
    C’est pourtant un des meilleurs auteurs de polar nordique que j’aie lus !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici